Lynfo-131 MAROC

M E R C I شكرا CHOKRAN

(« Merci » se prononce « shukraan » en arabe)

M A R R A K E C H, séjour plein de surprises[1] offert par nos enfants, famille & amis. Merci à Bernadette & Abdel de ECL[2], à Kamel notre guide & Larbi maître de la maison d’hôtes « riad-zayane », qui nous ont accueillis, et enfin à Maryse qui s’est finalement décidée à m’accompagner dans cette aventureuse escapade marocaine.

Accueil Berbère d’une famille rurale et démonstration/dégustation exquise de thé.

Rando-découverte des charmes du haut Atlas, de ses cascades, de ses senteurs

Repos au riad ou à la terrasse des cafés en sirotant un thé à la menthe au riad.

Avion retardé par l’orage mais arrivé juste à temps pour le repas du Ramadan.

Koutoubia, mosquée au minaret de 77m, repère[3] des touristes qui s’égarent.

Ensemble Contre le Lymphome des patients touchés par ce cancer. CLIC sur>ECL solidaire et sur la dignité du malade.

Cours d’arts culinaires[4] du restaurant associatif Amal, pour la réinsertion. (repas reporté)

Hammam/massage aux huiles essentielles par trois femmes de la Koutoubia Spa.

Contre le STRESS urbain cette semaine a été une sacrée opportunité pour nous échapper dans la nature, une sorte de pause salutaire pour fréquenter parcs et jardins, visitant des lieux sublimes, de verdure, de propreté et de calme à toute épreuve. Un vrai plaisir que de se promener dans ces havres de paix, sous les palmiers, les agrumes et bougainvilliers en fleur, agrémentés de plusieurs points d’eau et de fontaines :

> Cyber-Parc[5] offrant fraîcheur et détente en pleine ville, avec son musée des Télécom.

> Jardin botanique « Majorelle«  avec 3000 espèces de plantes sur 10000 m2.

Jardin islamique « Secret » réhabilité dans le plus grand riad antique en plein cœur des souks de la médina.

De retour en France après cette semaine abasourdissante, il me faut reprendre le rythme habituel d’un agenda surbouqué et la pile de dossiers en attente[6]. Heureusement, pour un entretien physique, pour avoir l’esprit ZEN et tenir le coup, il me reste la marche nordique hebdomadaire au parc de Parilly avec Léon et bientôt les massages prodigués en cure thermale à Neyrac les Bains en remplacement de ceux de Marion. Enfin se sera le plaisir des retrouvailles avec nos amis ardéchois et la livraison par colis Tgv de nos petits enfants Juliette et Joséphine.

Les BIENFAITS du THE VERT : Il n’est plus à prouver les nombreuses vertus thérapeutiques de ce breuvage notamment toniques et digestives. Prendre un thé de première qualité (le 4011 est notre meilleur choix), c’est s’assurer un bon taux d’antioxydants et de vitamines A, C et E. Le thé marocain à la menthe n’est pas seulement bu lors des repas, mais tout au long de la journée. Il est plus particulièrement la boisson de l’hospitalité, servi à l’invité il ne se refuse pas. La menthe fraiche (na’nâ’ نعناع) commune au Maghreb est souvent remplace en hiver par des feuilles d’absinthe (chiba), qui donnent au thé une amertume très prononcée. Préparer du thé à la menthe est tout un art : 1-Mettre dans la théière trois cuillères à café de thé vert de Chine. 2-Verser de l’eau bouillante pour le rincer puis jeter cette eau (sale). 3-Ajouter la menthe fraîche (rincée auparavant à l’eau froide). 4-Ajouter dans la théière 10 à 12 morceaux de sucre. 5-Verser dans la théière environ un litre d’eau bouillante. 6-Laisser infuser puis dégustez. A ta santé et que la paix soit avec toi.السلام عليكم هنا.حسنا؛ في صحتك A+ Gégé

Ce thé donne la force qui nous permet de lutter à chaque instant contre les agressions de la vie, du stress, de la pollution, du temps … après avoir goûté aux bienfaits de la VIE, « la véritable force est celle que nous exerçons à chaque instant sur nos pensées, nos sentiments, nos actes » Morihei Ueshiba.

[1] « Chokran » et « la chokran » deux mots indispensables pour affronter les marchands du souk à notre poursuite !

[2] Association ECL créée à l’initiative de mes amis Bernadette & Abdel après leur passage au stand FLE chez Léon.

[3] Repère d’une Culture brillante de la dynastie issue de la tribu berbère, mêlant les influences andalouses et maghrébines dont les témoignages architecturaux sont visibles dans les villes du Maghreb et d’Espagne. Cet Empire almohade s’effondra en 1269.

[4] Il vous faut goûtez les pâtisseries maison (fekkes, ghoribas, cornes de gazalles, chebbakia, cupcakes, …) de ces femmes en réinsertion professionnelle pour leur émancipation et leur indépendance financière.

[5] Jardin éducatif, espace culturel entièrement connecté Wifi haut débit gratuits aux bornes interactives.

[6] Le dossier du Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat pour maintenir en état les zones verte, planter et verdir la ville pour renforcer le bien être réclamé par les habitants de nos quartiers.

Publicités

Lynfo-130 LE COMBAT

… contre Mélas

μέλας ce terme grec signifie noir, en médecine le syndrome de MELAS est un terme  désignant toutes les maladies affectant les fibres musculaires (myopathie mitochondriale). Il est provoqué par des mutations de l’ADN. Découverte en 1990, cette maladie rare et méconnue est donc difficile à diagnostiquer, elle vous handicape du jour au lendemain et ne connaît encore aucun remède.

C’est cette maladie qui en 2016 a été diagnostiquée à l’âge de 50 ans chez ma belle-sœur Coco.

Le pronostic du syndrome de MELAS est sévère. La myopathie peut commencer par atteindre les muscles des jambes pour en détruire les cellules. La force musculaire se dégrade progressivement, un peu plus tous les jours et contribue à une perte de l’autonomie.

Un maladie mitochondriale concerne environ 2,5 personnes sur 10 000. Elle peut se manifester à tout âge et peut toucher n’importe quel tissu ou organe. Malgré les progrès réalisés, le diagnostic de la maladie reste difficile.

Pour comprendre les mécanismes responsables de cette affection il y a peu d’essai clinique en cours pourtant indispensable au développement d’un traitement spécifique actuellement inexistant pour cette maladie de Mélas dont le pronostic reste sombre comme son nom l’indique.

C’est pourquoi sa fille Lucie avec le soutien d’amis et de sa famille ont créé l’association « Le Combat Contre Mélas » (LCCM) pour aider la recherche mais surtout améliorer le quotidien de Coco en apportant un aménagement des équipements et en essayant de trouver des solutions pour diminuer l’avancement de la maladie. Plus d’infos sur le site http://www.lecombatcontremelas.fr/association/

Ce combat, ils souhaitent aussi le mener à Marseillan où ils doivent emménager prochainement. Cette ville de soleil au label national « Tourisme et Handicap » dispose d’infrastructures accessibles aux personnes à mobilité réduite. De part sa situation géographique, la commune a bénéficié en 2017 de l’équivalent de 123 jours de soleil soit 2 940 heures d’ensoleillement, contre une moyenne nationale des villes de 2 034 heures de soleil. De quoi revenir « tout noir-bronzé » si vous allez leur rendre visite et leur apporter votre soutien.

« Il n’y a pas d’ensoleillement sans soleil »... Qu’il brille encore en toi le plus longtemps possible ! Nous sommes tous avec toi. A ta santé Coco

Clic sur le triangle au milieu l’image ou en bas à gauche sur pour réécouter « on a tous le même soleil »

Lynfo-101 AVC et Santé !

101-LOGO-ROUEAtelier Vélo Coopératif

(Pub nulle) « Difficile d’éviter le risque d’AVC lorsque l’on est fumeur, que l’on a du cholestérol et du diabète, que l’on est accroc à l’alcool, voire même quand on est bien portant ! Pourtant il existe une thérapie à l’Atelier Vélo Coopératif (AVC) et je vous la recommande : elle consiste à sortir de chez soi et à faire une ½ heure de vélo de préférence ou d’exercice par jour, manger 5 portions de fruits et légumes, et limiter sa consommation de sel et de graisses à vélo bien sur ! Toute une démarche pour promouvoir la pratique du sport et du recyclage au quotidien ».

101-EQUIPOHCYCLOVous participerez alors à la préservation de l’environnement ainsi qu’à l’amélioration du cadre de vie en milieu urbain tout en favorisant la citoyenneté et la solidarité entre génération. OHCYCLO : le remède efficace, un outil d’aide à la démarche d’insertion sociale et/ou professionnelle dans ses projets et avec une attention toute particulière en direction de la jeunesse et des personnes en situation d’handicap.

– pour échanger des savoir faire et la formation autour du vélo en associant l’échange d’expériences, la mutualisation des connaissances tout en encourageant l’autonomie.

– pour être acteur dans le maintien des liens sociaux entre individus afin de promouvoir la solidarité et la citoyenneté.

– pour remettre en circulation des vélos délaissés, réutiliser les pièces détachées et recycler les matières premières.

Notre fils Julien (en maillot blanc)

Notre fils Julien (en maillot blanc)

Il faut dire que l’atelier ouvert en mai dernier est quasi professionnel : potences pour accrocher les vélos, outils de réparation qui s’alignent sur les murs, et des pièces détachées rangées par dizaines dans les bacs. Mais attention, ce n’est pas un magasin classique, « les gens doivent réparer eux-mêmes leur vélo », explique Julien Nesme, l’un des bénévoles de l’association. « Ils font l’essentiel du travail. Nous sommes là pour leur donner des conseils et un coup de main si nécessaire. »

Les participants d’Ohcyclo citent souvent les mêmes motivations pour expliquer leur présence : refus de la surconsommation et du gaspillage, goût pour la récupération.

L’atelier Ohcyclo, « c’est l’enseignement que l’on n’a pas à l’école, pour que tout le monde sache faire ».

Encore bravo notre Julien et à toute l’équipe pour cette réussite collective et la bonne santé d’OHCYCLO.