Lynfo-110 Déni de LYME

110 Lyme sans frontièreABUSIF, INJUSTE ! 110 Procès de Lyme

Pour notre système de santé, pour les patients, c’est insupportable. La maladie de Lyme, prochain scandale sanitaire après celui des tarifs exorbitants des médicaments anti-cancer contre lesquels les cancérologues s’insurgent et demandent l’instauration d’un prix « juste ».110 Tique3

Alors que les anciens traitements du cancer étaient souvent issus de longs et difficiles dépistages plus ou moins systématiques, les nouvelles molécules visent des cibles définies, le plus souvent grâce à la recherche publique.110 labo fermé

Mais que se passe-t-il pour la maladie de Lyme où l’incohérence des autorités sanitaires aveugles et sourdes aux éléments dont elles disposent pour permettre des diagnostics solides ? Ils mettent en danger la vie de milliers de malades non détectés par le test ELISA qui depuis des dizaines d’année n’intègre que des souches américaines alors qu’il révèle au mieux 7 à 20% des cas. 110 Lyme que l'on vous cacheLyme est transmise par une piqûre de tique infestée par la bactérie Borrelia responsable de cette maladie aux symptômes très variés qui peuvent conduire à de faux diagnostics : encéphalite, maux de tête, fatigue immense, perte de mémoire, arthrite …

Humanité Dimanche 24/07/16

Humanité Dimanche 24/07/16

Malgré l’échec des tests Elisa confirmé par la Haute Autorité de santé en 2014 rien ne bouge alors que la maladie de Lyme pourrait être confirmée par l’autre test plus fiable « Western Blot, plus sensible et intégrant d’autres souches, européennes celles-ci ! Si je me fais aujourd’hui l’écho de ces deux fléaux, c’est pour féliciter le courage de Sylvie, de sa « folie » diront certains, à dénoncer les traitements non remboursés ou qui coûtent de plus en plus cher. Si cher que l’assurance maladie s’interroge sur sa capacité à les financer si les labos continuent à se sucrer sur le dos de la Sécu, sur notre dos ! CLIC sur la Vidéo FR3 de Sylvie

110 tous unis contre LymeOr, ce n’est pas une fatalité. En effet le prix délirant de ces médicaments imposé en toute opacité, n’est pas justifié. Ils sont facturés beaucoup plus cher que ce qu’ils coûtent vraiment. Par exemple celui des nouveaux médicaments contre le cancer sont faramineux, ils représentent des dépenses de l’ordre de 40 000, 50 000 à 75 000 € par an et par patient. Par comparaison, les chimiothérapies, médicaments anticancéreux classiques, ne coûtent qu’environ 1 000 € par patient. Ces prix abusif n’en sont que plus choquants.110 Attention Lyme

110 Tique2Des menaces réelles pèsent sur l’équité d’accès des patients aux traitements innovants, comme sur la pérennité de notre système de santé solidaire.

« La vie n’a pas de prix ou la vie à quel prix ! »

Publicités