Lynfo-129 FETE 17-70-95

… sur la route des 100 ans !!!

Edmonde NESME est bien partie pour être centenaire …

 Sur la photo, Lulu et Edmonde qui essaie de se faire entendre de ces 5 fils

Super Mamie en grande forme,  Edmonde vient de fêter ses 95 ans à la Maison Familiale Rurale de Crolles, où ses fils Thierry, Gilles, Marc, Gégé et Christian avaient organisé les festivités (1)

Gégé célébrait aussi ses 70 ans et avait convié toute la famille et leurs amis à la fête des retrouvailles. Lulu, l’une des petites filles de Mamie en profitait pour fêter ses 17 ans

Plus de soixante dix personnes, avec leurs enfants, petits enfants et arrières petits enfants entouraient cette nonagénaire née le 3 avril 1923.

Stéphanoise d’origine, Edmonde dispose d’un pied à terre à St Maximin depuis 70 ans, même si Pontcharra-sur-Bréda l‘accueille depuis quelques années au plein centre de la commune.

Une vingtaine d’amis venus des quatre coins de France, s’étaient associés à cet événement dont notre vaillante Mamy gardera un souvenir ému.

Merci à toi d’être ou pas venu à la fête et de nous avoir offert à Maryse et à mes envies de voyages et de massages, un moment Zen sous le soleil de Marrakech. A notre santé, Gégé

Axel, dernier né d’Alexandra & Chacha

(1) Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé au bon déroulement de ce week-end de Pâques : l’équipe en cuisine sous la direction du chef Thierry N. le BOQZ****avec ses cuisinières Danielle P. et Véronique N., pour les faisselles du  fromager de la Gaec de Thurins covoiturées par Gilles N.,  le cava d’Espagne livré gracieusement par Marie-Jo R. & Christian N. et les producteurs des produits du terroir (Marie Paule VM. de St Maximin), sans oublier la fabrication maison du cake de Jacotte G., la tarte saumon aux brocolis de Mimi H., les gâteaux de … ; – l’équipe de décoration avec Amandine B., Babeth A., JJ G., Noa N.C. ; – l’équipe danimation avec Marc-Denis N. à la sono/vidéo, Lulu N. et les enfants Catalia & Téo, Juliette & Basile,  Joséphine & LucienAxel le dernier né, Jef C. notre photographe et journaliste indépendant ; l’accueil/hébergement avec Maryse N. & Yohan N, la table de presse pour se documenter sur le combat de Coco contre Mélas sur les cancers de la Lymphomane et de celui qui va « avoir les foies«  … , les albums de familles, les 33 tours de la JOC … avec la vidéo en boucle de 70 ans de la vie de Gégé et des photo de famille et des copains pour illustrer sa mémoire perdue chez Léon !!! …

Publicités

Lynfo-128 CRISE DE FOI

« L’énergie des militants : du logement Cnl, Cgt, Po [1] … permet d’assurer malgré tout, et le rire gai-rit »

Jeannot mange tout ce que l’on lui donne, savoure son velouté du soir et s’il ne termine pas tout son menu il me laisse le finir … Avec ou sans calories, pour diabétique ou non, une chose est certaine c’est qu’il aime bien les choux à la crème fraîche, le Sunday de chez McDo, le chocolat à la liqueur, les bonbons au miel ou au sapin, les bouteilles de pousse-café … à en attraper une crise de foi même n’est pas bon pour son cancer du foie, mais qu’importe du moment que ça passe bien !

Jeannot a un regain de forme : il peste contre des prescriptions médicales bizarroïdes de HEH comme la « Lysopaïne sans sucre » pour soigner sa toux qu’on lui a refilé et qu’il m’a redonné ; il s’emporte contre le bleu de 15,7 cm de diamètre qu’il a constaté sur sa poitrine à son retour de la chambre de Perfusion (PAC)  implantant sous la peau  en vue d’une  chimio qu’il réfute : par crainte je ne sais de quels effets secondaires ou d’avoir à dépasser l’espérance de vie fixée par l’OCDE à 82,4 ans ! … il peste contre le régime … imposé par HEH, l’absence de vin, de café et de massages, mais plus contre l’absence de pain et de boursain accompagné d’un petit verre de vin millésimé … et du régime alimentaire dont il est miraculeusement dispensé depuis qu’il est au PG des invalides ;

L’iHôpital du futur !

Jeannot fulmine de devoir revenir sur les lieux du crime après avoir roulé pendant 24 ans pour les Hospices Civiles de Lyon comme chauffeur toute catégorie (tous permis) du Véhicule Sanitaire Léger pour la livraison du courrier, ou du PL au service de la blanchisserie devenue inter-hospitalière depuis. Il a raison de fulminer en voyant combien le manque de personnel soignant ou non dans les hôpitaux est aujourd’hui dramatique !

Jeannot ne sait pas pourquoi il a été exilé à l’Hôtel Pierre Garraud devenu « invalide », dans un lieu de retraite perdu la haut … sur la colline ! Mais là au moins son copain Barbar aura perdu sa piste ! N’importe comment son dernier Patron ne l’aurait pas reconnu, car il n’a jamais eu l’occasion de le croiser et cela depuis 15 ans qu’il est sous ses ordres. Un seul regret, Jeannot s’éloigne un peu plus de la viede ses ami(e)s, de sa famille et de Jojo sa personne de confiance qui le visitaient à HEH !

Jeannot a de quoi se rebeller quand on ne lui dit pas si cela va se terminer avant le 1er avril date d’un anniversaire à fêter auquel il compte participer ! Avec ses soins palliatifs (et pas seulement avec des pilules contre la constipation…)  les médecins s’acharnent à soulager sa souffrance physique, psychique, sociale et spirituelle, et à préserver la meilleurs qualité de vie possible … jusqu’à quand … sur une échelle de 1 à 12, se demande-t-il !

Je ne sais pas si ses dernières volontés testamentaires me sont favorables, ni les motifs de son choix pour vouloir terminer ainsi … mais aucun doute que les puissants patrons de l’ordre des hospitaliers ont eu le dernier mot dans leur décision de son lieu de repos … à lui donner le tournis en le transférant d’un lit à l’autre ou d’un établissement à l’autre ! Dur dur la fin de vie !

Retour en arrière sur Lynfo n°35 suite à ma redécouverte du milieu hospitalier mais comme patient cette fois, préfigurant une fin de vie heureuse racontée dans l’extrait de mon blog « atasantegege » de juillet 2013. Après m’être informé auprès de la Cgt de chez Léon sur le droit de me faire mourir, ou plutôt de me laisser mourir resté sans suite pour en avoir réchappé. Je consacre mes visites à Jeannot pour effectuer la mise à jour de mon article avec la loi Claeys-Leonetti du 2/2/2016 qui depuis, pose le principe que « toute personne a droit à une fin de vie digne et apaisée sous condition de directives anticipées, de décisions collégiales …« .
Les professionnels de santé peuvent maintenant mettre en œuvre tous les moyens à leur disposition pour que ce droit soit respecté. Des soins palliatifs 3] jusqu’à la sédation profonde et continue, substances antidouleur qui endorment à tout jamais, sous réserve bien sur de la prise en compte de la volonté du patient avant d’être en phase terminale … et d’avoir accessoirement établi son testament pour léguer, comme moi et Jeannot l’avons fait,  notre corps à la science pour la vie et la recherche.

On ne guérit pas d’un cancer, on en « ré-missionne » !

En mémoire de celle que j’ai en partie perdue avec ma dernière chimio, Jeannot m’a rappelé notre jeunesse sur les chemins de l’humanité … depuis Paris67 où il venait d’être promu aumônier de la JOC (F) … à Paris74 et plus tard avec notre équipe ACO … OUI aujourd’hui notre PO de Jeannot continue d’assurer malgré tout ! La vie est plus forte que la mort diront certains ! D’autres en rigolent jaune … normal quand il s’agit du foie !

A ta santé sacré Jeannot et que ta volonté soit faite ! Gardes courage car tu n’es pas encore tout à fait au bout du chemin ! Vive la Vie tant qu’elle peut être vécue en bonne santé ! A+ Gégé

[1] CNL : Confédération Nationale du Logement ; CGT : Confédération Générale du Travail ; PO : Prêtre Ouvrier

[2] Une des particularités du travail en soins palliatifs est l’importance des bénévoles. On compte de nombreuses associations : 2/3 regroupés à l’UNASP (Union Nationale des Associations pour le développement de Soins Palliatifs) ; 1/3 au sein de la fédération JALMALV (Jusqu’A La Mort Accompagner La Vie). L’accompagnant est un témoin, un être humain qui exprime simplement sa solidarité avec un autre être humain, dans le respect des différences et du désir de celle ou celui qu’il accompagne.

[3] Dispositifs offrant une prise en charge et l’accompagnement en soins palliatifs : Avoir le choix, c’est stressant

·       Service d’Hospitalisation à domicile d’une structure hospitalière, avec participation les professionnels libéraux du patient permettant de maintenir à domicile celle ou celui qui le désire.

·       Réseau de soins palliatifs coordonnant les autres structures et maintenant le lien entre les professionnels en charge du patient. Il participe activement au maintien à domicile des malades qui le souhaitent.

L’Unité de Soins Palliatifs (USP), structure d’hospitalisation d’environ 10 lits accueillant pour une durée limitée les situations les +complexes et/ou les +difficiles. Mission : soins-enseignement-recherche.

·       Au sein d’un service d’hospitalisation par une Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP) : prise en charge globale du patient et de son entourage. Mission : aide, soutien, écoute active, conseils aux soignants, assurer un repli des patients du domicile.

·       Le maintien au domicile requiert : disponibilité d’une équipe de proximité et de coordination (médecin traitant, infirmier(e), kiné, auxiliaires de vie, famille etc. ) ; capacité de l’entourage d’assurer ce maintien à domicile ; expertise médicale (évaluation de la douleur) ; expertise sociale et accompagnement psy si nécessaire ; mise en lien avec l’association de bénévoles d’accompagnement.

Lynfo-126 CA SE PREPARE !

BILAN des Assemblées, FÊTES de fin d’année, ANNIVERSAIRES, SAUVEGARDE du LOGEMENT social … La question du temps et des moyens impose des choix à faire pour pouvoir répondre aux sollicitations de son entourage : la famille et les amis répondront-t-ils à nos invitations ? nos enfants nous rendrons-t-ils visites à Noël à Pâques ou à la Trinité ? serons-nous encore plus nombreux aux prochains rassemblements pour sauver le logement social ? aura-t-on le temps, avant les Assemblées Générales, d’établir le bilan de fin d’exercice des associations dont j’assume la trésorerie ? …

Bref comme d’habitude, jusqu’à la dernière minute, jusqu’au jour J, il faudra attendre la réponse qui nous réchauffera le cœur ou pour savoir si le quitus et la confiance des amis nous sera renouvelée ! Une chose est certaine, en préparant au mieux nos interventions, nous pensons être mieux compris … « Un peu comme mes petits enfants qui font leurs lettres au père noël pour avoir le jouet dont ils rêvent » !

Macron envoie son Secrétaire d’Etat De Normandie visiter la banlieue De Vénissieux

Dur, dur d’être compris en cette crise du logement qui s’accentue, preuve en est notre rencontre avec le secrétaire d’État de la cohésion des territoires en visite dans notre ville. Ce jour là, avec mes amis locataires de la Confédération Nationale du Logement nous l’avons rencontré pour dire notre inquiétude face aux attaques du gouvernement contre les plus modestes, notamment en baissant dès le 1er octobre leur APL -5 €, puis -60 € à -79 €  (famille de 4) en 2018, avant même d’avoir bénéficier de la promesse d’une baisse de loyer à contrario des cadeaux fiscaux sont toujours et largement accordés  aux mêmes.

Une journée qui restera noire pour le logement social et les locataires du parc HLM comme ceux du parc privé qui verront dès l’année prochaine le budget alloué aux aides au logement chuter de 1,7 milliard, dégradant encore plus le service rendu par les bailleurs et ne résolvant en rien les problèmes. Et avec la baisse des APL les bailleurs auront autant de moins pour la construction, la rénovation et l’entretien de nos logements … sans parler de la perte des 300 000 emplois que les entreprises du bâtiment ont déjà chiffrée …

Il s’agit ni plus ni moins que de ralentir la mise à mort du logement social, avec au final la même conséquence fatale : Racketter l’APL pour redonner l’équivalent sous forme de baisse de loyer c’est un véritable tour de passe passe-passe !

Augmenter les dotations de l’Etat à la construction sociale et aux réhabilitations,  … pour faire baisser les loyers serait mieux !

Lynfo-122 THEÂTRE en vacances

Julien s’en va la haut siffler sur la Colline

Acte I : Après sa journée au théâtre de l’Est parisien, appelé aussi « Théâtre de la Colline« [1] Julien nous a renvoyé par colis SNCF, notre petit rat d’opéra « Joséphine » rejoindre sa cousine Juliette que Rémy & Amandine avaient livrées à la fin de notre cure thermale. Le scénario se passe non loin de la source du Pestrin ou coule la précieuse « Ventadour » de renommée internationale.

Acte II : Puis c’est le cirque, la trapéziste, le dromadaire, les chèvres et leur bouc, les toboggans et plongeons dans l’Ardèche, la piscine en eau thermale à 30°, les lumignons et le feu d’artifice du 14 juillet, le grattage des piqûres de moustiques, l’échec au permis de tonte du gazon, les balades sur les hauts de Neyrac, le mistigris qui s’échappe du jeu, la balançoire et les « pétacles » à tout heure, la tablette de chocolat … et celle de Gégé, l’éco-pain du vendredi avec leurs tartes (oignons, carottes, courgettes … et bien sur les siestes avec en fin soirée les interminables histoires chantées de Maryse !

 Dernier Acte : De son loft aux  cheminées fumantes Rémy vient nous rejoindre et Julien Claire descendent de leur colline du 20ème, pour récupérer leurs rejetons. Ils avaient chacun amené leur dernier né : le tonitruant Basile (2ans) et le petit ver rampant Lucien (9 mois) … de quoi animer notre prochain séjour à Neyrac !

Beaucoup de cinéma pour résumer en quelques mots une belle histoire : celle du théâtre qui au début de ses « 25 siècles d’existence, se déroulait en plein air. Qui dit plein air dit entrée gratuite, qui dit entrée gratuite dit subvention, qui dit subvention dit service public. Service public de divertissement mais aussi d’enseignement«  ! ! !

Entracte : Connais-tu le slogan « 1 minute de RiRE est aussi efficace que 40 minutes de RELAXATION » ? Rire pour décompresser et dédramatiser une situation, donc prendre du recul et faire tomber la pression c’est bon pour la santé ! J’envie Maryse au sourire permanent (ou presque !) de pouvoir ainsi se relaxer toute la journée … sans pour autant avoir la sensation de bien-être et de sérénité vantée par cette Pub !

Le rideau se baisse sous les applaudissements de tous, les acteurs reviennent : « il n’y a pas de moments ordinaires » pour cette petite quinzaine ardéchoise ensoleillée de FOU-RIRES avec nos grands et petits enfants qui sont, pour nous, grands parents, source d’une joie immense.

Merci encore à Cathy, Sylvie et Francis qui, une fois de plus nous ont permis de bénéficier de vacances extraordinaires pleines de confitures, de framboises, d’abricots, d’oeufs et de légumes frais. Merci à nos enfants de l’aide apportée au séjour de leurs enfants. A la santé de toutes et de tous ! Gégé

[1] Le théâtre de la colline fait partie des 6 théâtres nationaux avec la Comédie-Française, l’Odéon, le Théâtre National de Chaillot, l’Opéra Comique et le Théâtre National de Strasbourg. C’est un Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC) créé pour faire face à un besoin qui pourrait être assuré par une entreprise commerciale, mais qui, compte tenu des circonstances, ne peut pas être correctement effectué par une entreprise privée soumise à la concurrence.
Il réuni créateurs, auteurs et penseurs en donnant notamment la parole aux adolescents, la nature politique de l’écriture et la place fondamentale qu’elle peut avoir dans la vie publique, pour questionner le monde d’aujourd’hui, poser la question de la mémoire et de l’héritage, de l’exil dont le drame se noue sur plusieurs continents.
Le dramaturge libano-canadien Wajdi Mouawad est à la tête du prestigieux théâtre national de La Colline, (http://www.colline.fr/), « un auteur qui vient affirmer le choix d’un théâtre du récit, lyrique, populaire et métissé ».

Lynfo-116 ANNIVERSAIRES

94 ans de Mamie EDMONDE116-anniversaire-edmonde‌Profitons de l’occasion pour nous rencontrer … entre familles, ami(e)s, enfants, petits et grands sans oublier les derniers nés, Lucien, Catalia …

Retiens sur ton agenda DIMANCHE 16 AVRIL 2017  et confirmes ta présence à Thierry qui se propose de réserver le restaurant  et l’hébergement si tu veux arriver le veille ou repartir le lendemain  jour férié (lundi de Pâques étant le 17 avril).

A ta Santé ! Gégé

si tu n’a pas encore eu la grippe.

 

Lynfo-89 JEUNES et ANCIENS

Carlos & Gégé à la Pizzaria

Carlos & Gégé à la Pizzaria

NOUVELLES RENCONTRES … rythmées … de BLAGUES 89 Anciens !

Son établissement scolaire a écopé d’une amende de 23 660 $ (17 000 €)

Son établissement scolaire a écopé d’une amende de 23 660 $ (17 000 €)

Bonjour Padré, je me pose une question : qu’est-ce qu’elle faisait comme métier, la Vierge Marie ? – Elle était mère de famille, mon petit Gégé ! – Alors pourquoi mettre son fils unique Jésus à la crèche, comme mes 5 frères, ma soeur et moi l’ont été ?

Deux Padrés discutent en marchant : – Crois-tu que nous verrons un jour le mariage des prêtres ? demande l’un.
L’autre de lui répondre : – Nous non, mais nos enfants, sûrement !89 Cene

Après avoir remarqué que dans bien des salles à manger, les brésiliens accrochent au mur, un tableau représentant la cène, la question se posa de savoir pourquoi n’y figure aucun africain et aucun japonais ! La réponse est simple : le black a été garer la voiture et quant au japonais, il prend la photo !89 Music_port (Lire la suite dans Lynfo n°90)

 89 Bateau

Gégé présenté par Carlos sur Canal 42

Gégé présenté par Carlos sur Canal 42

Lynfo-86 ACCUEIL

ATTENTION aux gags et mots à double sens, signalés par un astérisques (*)

86 Bélem86 Barcaréna En mission* au nord Brésil … via Bélem, capitale de la région Para … Barcaréna … Abaetetriba … Maiauata …

Au cœur de l’Amazonie avec le Padré Carlos et ses amis : Natalia M. & Cristiano B. (à l’aéroport) , Raylson T., Edilene O. (photo sur la plage censurée*), Didi E. (le factotum), Érica L., Junior M.,86 Accueil-aéroport

Cristiano & Natalia (animatrice/traductrice)

Cristiano & Natalia (animatrice/traductrice)

Helton T., José N., José R., Alfrédo, Eurico, Marta, Igreja, Milton, Claudionor, Antonio, Luzia C… et plein de joie et de pétards pour fêter >>>la réussite aux examens d’entrée à l’université de Cristiano, >>>la victoire du Parti des Travailleurs de Dilma 13 et de Carlos, >>>l’anniversaire de Natalia, >>>les fiançailles d’Edilène avec Ray …

Edilène & Raylson (Assesseur)

Edilène & Raylson (Assesseur)

>>>les nombreux Saints qui colonisèrent le Brésil avec les conquistadors d’hier et qui sont célébrés aujourd’hui lors des nombreuses fiestas et jours fériés en leur honneur, par une multitude de communautés religieuses qui fleurissent le long des routes !!! on est tenté* de dire que le temp le* c’est de l’argent !

86 B-Mairie_ggAu « Parti des Travailleurs » brésilien, j’amène aussi le salut fraternel du Parti de Gauche Français (P.G.), de mon syndicat (C.G.T.), de l’amicale des locataires de mon quartier « Confédération Nationale du Logement » (C.N.L.), d’administrateurs de l’Office Public de Construction (O.P.A.C.) des Habitations aux Loyers « de moins en moins modérés » (H.L.M.), pour les familles modestes, et de l’Action Catholique Ouvrière francaise (A.C.O.) . Enfin, vous avez le bonjour des « Lyonnais » et des « Vénissians » ainsi que de ma famille et de mes amis de France. Clic sur >Gégé se presente aux Barcaénenses

Lire la suite dans Lynfo n°87