Lynfo-94 MIL AN pour la vie

94-Milan expoL’EXPOSITION UNIVERSELLE : à voir au moins une fois dans sa vie ! C’est du 1er mai au 31 octobre 2015 à MILAN.

MILAN, LE PLEIN D’ÉNERGIE : capitale économique et industrielle, métropole capable de rivaliser avec Lyon. Oui ! Mais pas seulement : Les multiples facettes de cette grande ville regorgent de trésors créatifs et d’une intarissable énergie. POUR LES YEUX : Un million de m2 d’expo consacré sur le thème primordial de :

« Nourrir la Planète, énergie pour la vie »

95-Milan cathédraleAU COEUR DE LA CRÉATION ARTISTIQUE : À l’image de la célèbre Cène de Léonard De Vinci, une grand partie du patrimoine culturel de l’Italie est née ici à Milan : les marbres du Duomo, les innombrables musées, palais et églises, véritables théâtres d’architecture et d’histoire italienne.

LA MODE et le Prêt-à-porter : L’élégance à l’italienne a trouvé ici sa capitale où se côtoient toute l’année créateurs et fashionistas du monde entier dans les boutiques du « quadrilatère de la mode » concurrencé par le centre social de Parilly où Maryse excelle par ses création de son cours de coupe-couture du jeudi. (photo à venir).

VIBREZ TOUTE L’ANNÉE EN MUSIQUE : La légendaire Scala de Milan et ses 4 saisons par (et non pas de Vivaldi) Verdi. Du jazz à la pop, du rock aux musiques électroniques. Programme repris par Maryse qui préfère aujourd’hui aller vibrer chaque mardi, de concert avec la Chorale Populaire. (photo à venir).

LA FIÈVRE DU SPORT : Aux couleurs des plus grands clubs de foot italiens (Milan AC et Inter Milan) aux champions idolâtrés. C’est aussi la célèbre Ferrari à à louer

pendant l’expo ou pour se rendre au Grand prix d’Italie de Formule 1 sur le circuit de Monza, le plus rapide du monde clic sur >Passion-désir-émotion

95-Produire plusMESSAGE FRANÇAIS  : « Pour nourrir le monde, toutes les agricultures de tous les pays doivent être mobilisées … Notre agriculture a donc un rôle majeur à jouer dans la fourniture des denrées agricoles et dans l’équilibre des marchés mondiaux … La France doit contribuer à nourrir la population de la planète et à agir ici pour l’emploi et pour nos territoires. Avec le thème « Produire et nourrir autrement« , la France entend répondre concrètement aux questions liées à l’accès à l’alimentation dans de nombreux pays, notamment en voie de développement. Le pavillon français repose sur quatre piliers :

Modèle alimentaire qui réponde à l’ensemble des enjeux de la durabilité grâce à sa politique publique de l’alimentation, qui comprend à la fois des actions sur la production et la consommation, potentialités que la France est à même de promouvoir.

95-12millions affamésRappelons que près de 10 milliards d’êtres humains devront être nourris à l’horizon 2050 tout en préservant les ressources naturelles et les équilibres économiques et sociaux.

Le défi de « produire plus et mieux » implique de répondre aux besoins quantitatifs croissants tout en préservant les potentialités et les équilibres naturelles de la planète : l’agro-écologie pour l’agriculture, l’exploitation durable de la ressource halieutique pour la pêche et de l’aquaculture, le défi vert pour les entreprises agroalimentaires et sa filière (transport, stockage, distribution …), les volets économiques et sociaux : gouvernance, emploi, revenu, pouvoir d’achat, afin d’assurer la durabilité du système.

– La France doit aussi faire en sorte que les pays en développement améliorent leur propre sécurité alimentaire. Cela passe par une politique active de coopération internationale, de transfert de compétences et de développement qui favorise un modèle agricole à caractère familial, producteur de richesses, d’emplois, soutenant la production vivrière, et respectueux des écosystèmes et de la biodiversité.

95-Nourrire les idées– Enfin ce modèle alimentaire doit allier de manière indissociable quantité et qualité, considéré comme d’égale importance, particulièrement la sécurité sanitaire de l’eau et des aliments, l’équilibre nutritionnel avec sa dimension « plaisir » : savoir-faire culinaires, produits de terroir, gastronomie, repas à la française et convivialité, etc.

94-j'ai faimSans du tout être un gros mangeur – 5 fruits par jour lui suffisent ! – cette expo sera pour Gégé l’opportunité rêvée de parcourir le monde au travers de milliers de saveurs, de couleurs et d’arômes sous un angle tour à tour écologique, technologique et humain … bla-bla-bla … bref, l’occasion de prendre son pied aussi longtemps qu’il a encore de l’énergie pour bénéficier copieusement de la vie !

Lynfo-81 A TA SANTE

81-Humain d'abord

Aujourd’hui voici quelques arguments politiques de Santé, qui paraissent intéressants, tout comme le résultat de mon dernier scanner qui, contrairement au temps, est au beau fixe !

… Pour être au cœur de « L’HUMAIN D’ABORD« , les politiques publiques ont un rôle à jouer en matière de santé : résorber la précarité, créer les conditions d’un logement décent pour le plus grand nombre, donner les moyens à la médecine, c’est améliorer la santé de la population. Développer les énergies alternatives pour remplacer les énergies carbonées et nucléaire, c’est lutter contre nombre de maladies respiratoires et nombre de cancers etc.

81-medicament_innefficaceCréer un pôle du médicament indépendant du lobbying de l’industrie pharmaceutique et des laboratoires, pour éviter les scandales, qu’il s’agisse du Médiator, des prothèses PIP, ou de l’usage des métaux lourds dans les soins dentaires. A l’heure actuelle, on observe des écarts de prix considérables entre deux médicaments qui rendent rigoureusement le même service, c’est une gabegie qui n’a pas lieu d’être.

81-priere-avant-repasInterdire l’usage des substances dangereuses dans l’agriculture (produits phytosanitaires responsables de cancers), mais aussi en produisant selon des modalités respectueuses de l’environnement, nous améliorerons l’alimentation. Tout cela accompagné de programmes de prévention, d’une réglementation des nutriments responsables de la malbouffe et de l’obésité, fauteuses de tant de maladies. La santé c’est aussi dans l’assiette !81-Au menu

Lorsque l’on est malade, il n’est pas vrai que l’on puisse choisir sereinement son médecin, son traitement, les modalités de celui-ci. Nous sommes tous face : aux dépassements d’honoraires, à la tarification en secteur 2, aux délais d’attente trop longs pour une opération, une consultation chez un spécialiste … aux déremboursements, à tous ces dispositifs qui font qu’aujourd’hui tant d’habitants de ce pays renoncent à tout ou partie des soins qui leur seraient nécessaires, notamment pour les lunettes, appareils auditifs, soins dentaires ou les pilules contraceptives dont un grand nombre ne sont pas du tout remboursées.

81-enquête santé« Oui, mais ça couterait trop cher » selon certains. Fadaises ! Notre système de Sécurité Sociale a été mis en place en 1945, dans un pays dévasté par la guerre, bien plus pauvre que la France de 2013 ! Mais le développement des soins qu’il a permis a nourri les appétits du privé qui veulent mettre la main sur ce secteur. Il faut d’urgence sortir de la logique de marchandisation du système de santé imposé en Europe qui mène à une dégradation de la santé des plus démunis. Le financement n’est pas un problème, le manque de moyens oui !

81-Croix pharmacieIl faut en finir avec les fermetures d’hôpitaux publics, maternités, centres de soins et d’IVG, des limitations des dépenses de santé. Il faut repenser l’accompagnement de la perte d’autonomie par une augmentation significative de l’APA et la mise en place de structures temporaires d’accueil, accroitre la formation et la qualification, ainsi que la rémunération des personnels d’aide à la personne, dans un cadre public ou associatif non lucratif.

Tout ceci est ambitieux, créateur de mieux être et d’emplois utiles. C’est bien le moins que puisse faire un programme[1] qui s’intitule « L’HUMAIN D’ABORD » !

[1] Pour voir ce programme du Front de Gauche CLIC sur L’HUMAIN D’ABORD