Lynfo-131 MAROC

M E R C I شكرا CHOKRAN

(« Merci » se prononce « shukraan » en arabe)

M A R R A K E C H, séjour plein de surprises[1] offert par nos enfants, famille & amis. Merci à Bernadette & Abdel de ECL[2], à Kamel notre guide & Larbi maître de la maison d’hôtes « riad-zayane », qui nous ont accueillis, et enfin à Maryse qui s’est finalement décidée à m’accompagner dans cette aventureuse escapade marocaine.

Accueil Berbère d’une famille rurale et démonstration/dégustation exquise de thé.

Rando-découverte des charmes du haut Atlas, de ses cascades, de ses senteurs

Repos au riad ou à la terrasse des cafés en sirotant un thé à la menthe au riad.

Avion retardé par l’orage mais arrivé juste à temps pour le repas du Ramadan.

Koutoubia, mosquée au minaret de 77m, repère[3] des touristes qui s’égarent.

Ensemble Contre le Lymphome des patients touchés par ce cancer. CLIC sur>ECL solidaire et sur la dignité du malade.

Cours d’arts culinaires[4] du restaurant associatif Amal, pour la réinsertion. (repas reporté)

Hammam/massage aux huiles essentielles par trois femmes de la Koutoubia Spa.

Contre le STRESS urbain cette semaine a été une sacrée opportunité pour nous échapper dans la nature, une sorte de pause salutaire pour fréquenter parcs et jardins, visitant des lieux sublimes, de verdure, de propreté et de calme à toute épreuve. Un vrai plaisir que de se promener dans ces havres de paix, sous les palmiers, les agrumes et bougainvilliers en fleur, agrémentés de plusieurs points d’eau et de fontaines :

> Cyber-Parc[5] offrant fraîcheur et détente en pleine ville, avec son musée des Télécom.

> Jardin botanique « Majorelle«  avec 3000 espèces de plantes sur 10000 m2.

Jardin islamique « Secret » réhabilité dans le plus grand riad antique en plein cœur des souks de la médina.

De retour en France après cette semaine abasourdissante, il me faut reprendre le rythme habituel d’un agenda surbouqué et la pile de dossiers en attente[6]. Heureusement, pour un entretien physique, pour avoir l’esprit ZEN et tenir le coup, il me reste la marche nordique hebdomadaire au parc de Parilly avec Léon et bientôt les massages prodigués en cure thermale à Neyrac les Bains en remplacement de ceux de Marion. Enfin se sera le plaisir des retrouvailles avec nos amis ardéchois et la livraison par colis Tgv de nos petits enfants Juliette et Joséphine.

Les BIENFAITS du THE VERT : Il n’est plus à prouver les nombreuses vertus thérapeutiques de ce breuvage notamment toniques et digestives. Prendre un thé de première qualité (le 4011 est notre meilleur choix), c’est s’assurer un bon taux d’antioxydants et de vitamines A, C et E. Le thé marocain à la menthe n’est pas seulement bu lors des repas, mais tout au long de la journée. Il est plus particulièrement la boisson de l’hospitalité, servi à l’invité il ne se refuse pas. La menthe fraiche (na’nâ’ نعناع) commune au Maghreb est souvent remplace en hiver par des feuilles d’absinthe (chiba), qui donnent au thé une amertume très prononcée. Préparer du thé à la menthe est tout un art : 1-Mettre dans la théière trois cuillères à café de thé vert de Chine. 2-Verser de l’eau bouillante pour le rincer puis jeter cette eau (sale). 3-Ajouter la menthe fraîche (rincée auparavant à l’eau froide). 4-Ajouter dans la théière 10 à 12 morceaux de sucre. 5-Verser dans la théière environ un litre d’eau bouillante. 6-Laisser infuser puis dégustez. A ta santé et que la paix soit avec toi.السلام عليكم هنا.حسنا؛ في صحتك A+ Gégé

Ce thé donne la force qui nous permet de lutter à chaque instant contre les agressions de la vie, du stress, de la pollution, du temps … après avoir goûté aux bienfaits de la VIE, « la véritable force est celle que nous exerçons à chaque instant sur nos pensées, nos sentiments, nos actes » Morihei Ueshiba.

[1] « Chokran » et « la chokran » deux mots indispensables pour affronter les marchands du souk à notre poursuite !

[2] Association ECL créée à l’initiative de mes amis Bernadette & Abdel après leur passage au stand FLE chez Léon.

[3] Repère d’une Culture brillante de la dynastie issue de la tribu berbère, mêlant les influences andalouses et maghrébines dont les témoignages architecturaux sont visibles dans les villes du Maghreb et d’Espagne. Cet Empire almohade s’effondra en 1269.

[4] Il vous faut goûtez les pâtisseries maison (fekkes, ghoribas, cornes de gazalles, chebbakia, cupcakes, …) de ces femmes en réinsertion professionnelle pour leur émancipation et leur indépendance financière.

[5] Jardin éducatif, espace culturel entièrement connecté Wifi haut débit gratuits aux bornes interactives.

[6] Le dossier du Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat pour maintenir en état les zones verte, planter et verdir la ville pour renforcer le bien être réclamé par les habitants de nos quartiers.

Publicités

Lynfo-90 Récupération après …

… un séjour animé,  rythmé de rencontres fabuleuses et de musiques endiablées* 90 Carlos

90 Natalia-2Heureux de cette invitation à rencontrer des ami(e)s de Carlos et d’avoir pu passer en si bonne compagnie un très agréable séjour brésilien très très très chaud ! Et comme tous les bons moments ont une fin, c’est à Natalia ma traductrice, 90 Edilène à Edilène mon hôtesse et aux trois mousquetaires* affectés à ma garde rapprochée, que vont mes derniers remerciements, notamment à Didi (à Gauche* sur la photo), chargé de me récupérer à l’arrivée du bateau à Bélem pour une dernière mission spéciale : celle d’assurer mon transfert à l’aéroport avant de m’envoler pour les chutes d’Iguaçù (côté portugais) ou d’Iguazù (côté argentin) via Sao-Paulo, puis de rapatrier ensuite la France.

Didi, Raylson, José

Didi, Raylson, José

Avec mon grigri* Muiraquita autour du cou (CLIC sur les légendes franco-brésilienne) pour me redonner une nouvelle énergie et une bonne dose de chance et de bonheur, 90 Grenouille j’entame « à jeun » et au « coca » deux journées de pause revigorante pour cette deuxième étape de mon parcours des sites touristiques incontournables. En effet ces chutes d’Iguaçù, situées à la frontière du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay, sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco, et s’imposent comme l’une des plus impressionnantes du monde (en volume d’eau). Iguazú sign90 Chutesifie « eau grande ». Les 275 cascades forment un extraordinaire spectacle, retombant parfois jusqu’à 90 mètres plus bas, dans un fracas assourdissant et un nuage de vapeur blanchâtre.

Une fois entré dans le parc national, un petit train nous amène à proximité90 Train des chutes, à la découverte de la faune et de la flore tout au long d’une agréable promenade de 8 km en forêt tropicale  et d’un embarquement surprise* sur un zodiac … sous les chutes : la « Gran aventura », qui m’a valu un passeport à refaire !

Clic ICI pour découvir la fête des lumières à Lyon (France)

90 GégéFin de la saga* franco-brésilienne … pour avoir plus de détail, s’adresser à Gégé