Lynfo-88 VISITE sur l’île

88 CathédraleDE FETES EN FIESTAS JUSQU’AU FIN FOND DE L’AMAZONIE (clic pour la music>http://letras.mus.br/dunga/1293284/

Si la région du Nord, reste mal connue et quasiment exclue des routes touristiques traditionnelles, les fêtes et coutumes populaires n’en demeurent pas moins impressionnantes de part leurs fondements religieux, liés au catholicisme ou aux cultes afro-brésiliens. La manifestation nocturne la plus importante à laquelle j’ai participé, est celle dévolue à la Vierge de Nazareth implorée pour résoudre les problèmes de santé, de logement ou d’emploi. 88 construire

Les sans-toit brésiliens ont été entendu et mis fin à leur mouvement lancé contre la tenue du mondial, après avoir obtenu gain de cause et négocié avec le gouvernement la construction d’un programme de logements sociaux baptisé « ma maison, ma vie« .

Les festivités organisées par les communautés rencontrées sont en effet très imprégnées de la religion et des Saints patrons qu’elles honorent lors de célébrations et de processions de l’église … par des chants rythmés et avec une gaieté exubérante, vêtues d’un tee-shirt coloré à son effigie. Une attention particulière est réservée aux petits enfants en fin de célébration où le Padré Carlos leur offre sa spécialité : un spectacle de marionnettes et un biscuit. (Clic pour la vidéo MVI_0455.MOV

86 MaiauataAprès des kilomètres sur une route toute droite à moitié asphaltée, parsemée de coupe-vitesse mortels et de nids de poules tout aussi dangereux  … nous débouchons sur une piste défoncée – voire impraticable dès la saison des pluies – où il nous faut céder le passage à trois camions bloqués sur un pont de planches disjointes88 piste & pontEnfin c’est le bout du chemin et après avoir accéder à un embarcadère il nous faut escalader un bateau de pèche avec à son bord toutes celles et ceux qui, comme nous, se rendent à la fête de l’autre coté du fleuve. 88 ChapelleUne fois débarqués commence alors la fiesta, accueillis par des « Indiens » du nom octroyé par les premiers colons qui pensaient avoir découvert les Indes.

88 repas plageDe retour, pause déjeuné au grand hôtel de la plage, curiosité perchée dans les arbres et … l’occasion de me rafraichir dans le fleuve. (Lire la suite dans Lynfo n°89)

88 Hôtel dans arbres

Lynfo-77 L’ARBRE de Mambré

A LA RECHERCHE DE SES RACINES !

Il était une fois … un couple de négociants qui eut beaucoup d’enfants 77-photo_cousinade

En l’an de grâce 1909, Pierre NESME, âgé de 28 ans, né aux Eperons en Rhône Alpes, se marie avec Annette Gauthier, âgée de 19 ans, née à Lyon 3ème.

Tous deux tenaient une petite épicerie-market, située 153 rue Garibaldi dans le 3ème arrondissement de Lyon, à l’angle de la rue Paul Bert, la même ou fut construit le quartier de La Part-Dieu et son plus grand centre commercial européen.

Chacun des huit enfants nés de cette union, à peine baptisé, fut mis en nourrice dès les premiers jours de sa naissance. Chaque fois, un parent habitant les monts du Beaujolais-vert, venait récupérer le nouveau-né dans une cagette de légumes, pour repartir en micheline puis dans une charrette à bras, jusqu’à Chénelette où il était élevé soit placé dans une ferme des alentours.

A l’âge de six, l’enfant revenait au foyer familial pour aider à l’épicerie … pour terminer sa scolarité … rentrer en apprentissage … dans les ordres … ou partir au service militaire.

… Suite à la prochaine cousinade … en l’an de grâce 2015 ?

A toi maintenant de parachever cette biographie de la famille (si possible en une vingtaine de ligne et avec une photo) avec des anecdotes dont tu te souviens de la vie de tes parents, grands parents ou arrière grands parents.

Fais-moi part du résultat de ta recherche qui pourra si tu le souhaites, compléter la généalogie de la famille tenue par Vincent et Aurélie Nesme.  CLIC sur cette première contribution >L’arbre à 8 branches

Lynfo-70 RETOUR à 60 ans

70-Maryse&GgPOUR LONGUE CARRIÈRE …

et début d’une « autre vie » pour Maryse qui est aux anges, car sans décote, elle va bénéficier d’un départ anticipé à la retraite, pour avoir commencé à travailler avant 20 ans et toutes ses dents !

 Maryse, CAP de sténo-dactylo en 70-Maryse-Gégémain, a débuté son activité professionnelle en 1970 comme « emballeuse » (de gruyère) … Puis « auxiliaire saison » aux Nouvelles Galeries, secrétaire sténodactylo dans plusieurs petites entreprises de la métallurgie, de déménagement, à la CPCAM de Lyon et dactylo-comptable chez un expert, avant de rentrer, en 1977, à la CGT du département du Rhône, pour y terminer sa carrière comme secrétaire de « direction », lors de la manif du 1er Mai 2014, date de sa retraite et l’anniversaire de sa rencontre avec Gégé (1er mai 1973), il y aura tout juste 41 ans.70-60ans

Le dispositif de départ à 60 ans prévoit une durée d’assurance vieillesse cotisée minimum de 165 trimestres, permettant ainsi de partir à 60 ans sans décote pénalisante et sans pâtir du recul de l’âge à la retraite à 61 ans et 7 mois, voire plus pour un salarié sans carrière longue.

Pour permettre à tous de prendre sa retraite à 60 ans, il faudrait supprimer le système de décote.

Si tu es également né(e) en 1954, et que tu as commencé à travailler avant 16, 17 ou 20 ans, le tableau suivant peut t’intéresser et tu peux  commencer à constituer ton dossier de départ 4 mois avant, si ce n’est déjà fait !

Départ à partir de

Avoir cotisé

Nombre de trimestres en début de carrièreloi 2003 amélioré en 2010 & 2012

56 ans

173 trim.

5 trim. à la fin des 16 ans ou 4 dans l’année des 16 ans si né au dernier trim.

58 ans et 8 mois

169 trim.

5 trim. à la fin des 16 ans ou 4 dans l’année des 16 ans si né au dernier trim.

60 ans

165 trim.

5 trim. à la fin des 20 ans ou 4 dans l’année des 20 ans si né au dernier trim.

70-Maryse&GégéPour Maryse – mais aussi pour Gégé, clic sur > une nouvelle vie va commencer, une 3ème vie en sorte, avec plein d’idées sur ce qu’ils vont pouvoir faire, prendre comme bon temps ensemble, manifesterpeut-être rêver d’une croisière aux Bermudes, cueillir une pervenche à Madagascar, s’éveiller sans réveil, danser, zumber (*) à en suer, nager, médiathèquer, … bref, prendre un repos bien mérité !

Et profiter du temps dégagé sans contraintes et comme le chante Jean Ferrat, clic sur > Gégé n’a pas toujours raison et il faudra réapprendre à vivre Ensemble, écrire un nouveau livre, redécouvrir tous les possiblesQui voit plus haut que l’horizon !

(*) La Zumba est un programme d’entraînement physique s’inspirant de l’aérobie et des danses latines (salsa, merengue, cumbia, reggaeton, kuduro …) mais aussi de styles variés comme le bollywood, la danse du ventre ou le swing. Dans 125 pays, plusieurs millions de personnes pratiquent cette activité + Maryse et sa copine Babeth (qui devra attendre 10 ans avant d’être à la retraite comme le montre ce diaporama, clic sur > Conséquences du recul de l’âge de la retraite

Lynfo-59 Sport et Santé

Tout un programme sans ou sur ordonnance !

Après Strasbourg il y a un an, c’est au tour de Blagnac (aéroport de Toulouse), de se mettre aussi au sport gratuit sur prescription médicale. Quelque 22 000 Blagnacais peuvent ainsi accéder gratuitement aux installations sportives de leur ville.

Ce  dispositif « Sport sur ordonnance » adopté en conseil municipal dans le cadre du programme national « Nutrition et Santé », concerne tous les habitants de la ville, âgés de +18 ans et souffra59-vélo_d'intérieurnt d’une pathologie chronique : surpoids, obésité, maladies cardiovasculaires ou pulmonaires, cancer du sein ou du côlon, diabète.

Généralistes ou spécialistes pourront prescrire à leurs patients des activités sportives sous leur contrôle. Deux éducateurs sportifs seront chargés de mettre en place des séances de remise en forme, en tenant compte de la condition physique des malades. Au programme : natation, aquagym, badminton, danse, marche à pied, gymnastique, véloClic sur la « gym sur vélo en salle« 

L’objectif est de redonner aux patients le goût de l’activité sportive à travers des parcours sécurisés, sous le contrôle permanent d’un médecin référent. Inspiré par cette pratique, en attendant que ma ville expérimente aussi cette innovation, j’ai donc repris mes activités militantes et sportives, sur conseil de mon médecin traitant et avec l’approbation de mon cancérologue bien entendu !

J’ai déjà des randos et quelques balades à mon actif, d’autres de programmées pour que progressivement, mon corps  reprenne goût – non seulement aux bonnes choses de la vie (mets préférés, …), mais aussi à la pratique sportive que j’ai quelque peu délaissée ces derniers mois. Encore merci à Claude qui m’a prêté un vélo d’intérieur,  pour « un fitness sans frein ! » clic sur  « 59-veloappartementLe vélo d’appartement c’est pas facile » pour me permettre de raffermir les 656 (-1) muscles atrophiés par la chimio. Je vais essayer d’en faire 15 mn/jour pour commencer. Clic l’article sur « Le sport c’est mieux que le sexe« . De quoi rester dubitatif !

Lynfo-27 Influence inavouée

27-Gros bénéfice… d’un lobbying intense,

Au risque de mettre en péril la santé publique, « presque la moitié des résultats des essais cliniques ne sont jamais publiés ». Les scandales récents confirment que l’absence de publication est préjudiciable.

En demandant à participer à l’étude clinique « Phase III randomisée (tiré au sort) multicentrique … des patients atteints de lymphome malin non hodgkinien B … », je fais partie des personnes en première ligne dans cette bataille contre la maladie, pour faire avancer la recherche biomédicale

Mais aussi  pour être « informé de ces résultats » qu’ils soient positifs, négatifs ou mitigés, et pour que « … toute nouvelle information, qu’elle qu’en soit la nature, concernant les traitements à l’étude … (me soit) communiquée dès qu’elle sera connue et si de nouvelles découvertes apparaissent pendant la durée de cette étude … ». (extrait de la notice d’info avant consentement du patient)

Cette dernière règle, doit obéir à une éthique médicale rigoureuses et à un principe clé de la médecine : « primum non nocere », ou « d’abord ne pas nuire ». Elle doit apporter un bénéfice réel aux malades.

Ne laissons pas le lobbying faire la santé des labos !

Lynfo-22 Fin 3é raound

SUITE ET FIN DE LA SAGA (série-1)

18h30 : Mes yeux s’enflamment, ma vision se trouble, ça coule à « chaud » de larmes pendant 2 à 3  secondes, impossible de continuer la rédaction de cet article, mais pas de quoi s’affoler, je viens d’être seulement surpris par mon allergie printanière ou au Mac ! Je n’ai même pas eu le temps de lever la tête de l’ordi et chercher mon collyre apaisant, que tout est rentré dans l’ordre.Fausse alerte ?

18h45 : Bientôt en panne de super carburant, car pas facile de voir sur la jauge le liquide incolore restant dans le réservoir. Mais, vu l’heure, c’est à coup sûr, ma dernière ligne droite. J’accélère la saisie pour essayer de boucler mon article pour la dernière édition de soir.

19h15 : Nouvelle sonnerie plus mélodieuse à 4 tons, rinçage et nouvelle injection pour prévenir les nausée, c’est la fin du 2éme round, avec toujours cette chance de n’avoir pas été ko. C’est alors que je me rends compte que l’on m’a livré ma commande du plateau repas ! « Asperge sauce mousseline, Quiche lorraine accompagnée d’une poêlée printanière, Yaourt aux aromat-isé, Fraise de chez Léon, Pain blanc », le tout, arrosé de Badoit.

20h : Excusez de mon absence, il reste encore un 3ème round à gagner,je reprends donc les perfusions administrées de la main experte de Pauline, du même prénom que ma nièce dont j’ai reçu un portrait de Matis, comme quoi « il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir » (Matisse) … ah ! J’oubliais aussi la potion rouge de chimio, une autre incolore et encore une autre poche de produits bienfaiteurs et de drogues toxiques … mais quand on n’a pas le choix ! C’est le gag de cette 22ème hymfo du vendredi 7 juin.

Plus d’une heure après : C’est terminé, toujours sans ko, et avec toute ma tête, la relève de nuit arrive et je peux sans faute, répéter une énième fois : mon nom, prénom, date de naissance (parfois même mon numéro de téléphone).

A ta Santé !

Pauline ma nièce et Matis

Pauline ma nièce et Matis

Lynfo-21 Ca roule !

AU Top chrono pour l’audit !

Dans les startings-blocks !

Aux startings-blocks !

14h15 : Préliminaires avec café offert par le service d’étage et une 1ère injection de produits anti-incendie et une pilule bicolore, pour remplacer je pense, le 2ème massage par l’esthéticienne, d’une nuque trop tendue !

14h45 : Décompte enclenché … tous les 1/4 d’heures, puis toutes les ½ heures, une alerte sonore de 3 bips aigus et discordant, suspend la sieste. Ma participation est alors requise pour appuyer sur la zettler (petite dame orangette) qui dans les secondes suivantes appelle la préposée au réglage pour relancer l’injecteur électronique. Apparaît alors le preneur de tension météorologue pour prévenir toute élévation de température. Le soleil est toujours là !

17h30 : Toujours pas de réaction à l’horizon, c’est désespérant d’attendre même si je peux continuer à vaquer à toutes mes occupations ! Tout est programmé pour accélérer régulièrement l’injection, pendant que se poursuit le va et vient incessant des blouses blanche et multicolores qui papillonnent et se croisent pour garder la cadence et cavaler de chambre en chambre. Pourvu qu’elles tiennent le coup et qu’elles puissent bien prendre leurs pauses et RTT !

18h08 : L’appareil surement en surchauffe déclenche une alerte intempestive, justifiant un dérangement de plus et sa réinitialisation. La machine, reliée à la poche d’injection ou chambre implantable, tourne maintenant à plein régime. Elle a à la forme d’une petite boite ou cathéter placée comme le Pace Maker de Maman, sous la peau sur le haut du torse. Ce système facilite les perfusions de médicaments et les prises de sangs.

Mais permet surtout de conserver un bon capital veineux et mon capital sportif car il m’a fallu traverser tout Lyon pour monter au bloc d’une infirmerie privée, sur la colline des Canuts, chargée de la pose de ce PAC sous anesthésie locale, surement pour gagner du temps et de l’argent !

… Suite de la saga au prochain épisode

Lynfo-20 C’est parti !

Le dernier test de sélection est réussi, je me maintiens en course

Mais le départ n’est donné que cet après midi, le temps d’effectuer les derniers réglages de carburant avec les produits adéquats sortis tout droit des usines bio…chimiques de Feyzin.

Dans l’attente de ce moment fatidique, je rempli un QCM pour la recherche, une étude de « phase III randomisée multicentrique évaluant la non infériorité d’un traitement adapté à la réponse précoce au morpho TEP par rapport à un traitement standard pour patients atteints de lymphome malin non Hodgkinien B diffus à grandes cellules CD 20+ de faible risque ». Bref, un tas de données aux réponses confidentielles dont je vous livre les principales :

1- Avez-vous des difficultés à faire une longue promenade ? Pas du tout, si elle ne dépasse pas 20 km et 700 m de dénivelés !

2- Avez-vous des difficultés à dormir ? Pas du tout, sauf quand me couchant entre 2h et 4h du matin, j’ai du mal à me réveiller avant 10h voire 11h !

3- Votre état physique ou votre traitement médical vous ont-ils causé des problèmes financiers ? Pas trop pour l’instant, sauf si ma complémentaire ne prend pas à sa charge les suppléments pour dépassement d’honoraires, chambre particulière, forfait journalier, produits non remboursables, transport pour aller et revenir de cure etc. …

4- Comment évalueriez-vous l’ensemble de votre qualité de vie au cours de la semaine passée ? Excellente. Le fait d’être admis dans un établissement**** améliore sensiblement ma vie, surtout avec les massages de l’esthéticienne, les fruits proposés par la diététicienne, sans parler du nouveau look que m’a donné la coiffeuse. Pourvu que cela dure !

A ta Santé

Lynfo-15 Rdv avec la ruche

… de Nymphes rayonnantes et de Shadocks !

Le personnel, d’un sourire encourageant, vient tour à tour se présenter : Dominique, Tiphaine, Charlène, Marie-Lise, Patricia, Nadia(2), Lisa, Gaëlle … puis les hommes Maxime, Amine … – ce n’est pas trop la parité dans cette ruche de jeunesse éblouissante – certains s’enquérant tantôt de ma santé, de celle de ma famille, de mes enfants (Julien et Rémy), ou me souhaitant un agréable séjour au CLuB**** (Centre Léon Bérard).

Après ces présentations d’usage, chacun s’accorde sur une partition de sa composition et de me piquer, me prélever, me panser, m’ausculter, me scotcher, me patcher, me barbouiller, me palper, m’analyser … bref, tout un monde prêt à me servir la gastronomie de chez Léon.

Il ne manquait plus que la copine de Maryse, Babeth et ses accointances avec l’empire du milieu, qui fait irruption dans la chambre au moment même où les infirmières sont en pleine intervention de pompage … de la colonne !

Un bémol pourtant dans cet épisode : Hervé venu m’annoncer qu’il devait me pomper de nouveau mon os à moelle pour certifier ou retirer mon agrément européen au protocole spécial !  Quoi qu’il en soit, je viens de signer un nouveau consentement à des fins de recherche médicale et scientifique !

A ta Santé.

15-Cosmopompe

 

Lynfo-05 Lauréat

… aux palmes d’or !

C’est acquis ! J’ai brillamment passé la sélection et suis donc admis à suivre les hautes études  dirigées par les collectionneurs d’échantillons biologiques conservés dans le cadre d’un suivi médical pendant 20 ans.

En prime – faute de patrimoine foncier et financier – mon patrimoine génétique fera l’objet d’une étude pour définir si mon ADN ne dévoile pas d’anomalie en lien avec le lymphome. Ma famille pourra prioritairement et gracieusement bénéficier de cette étude.

Attention, il ne s’agit pas d’un enrichissement personnel exportable dans un quelconque paradis fiscal ! L’article 16-1 et 16-6 du Code Civil précise bien que les prélèvements cédés, ne peuvent donner lieu à une rémunération à mon bénéfice. Evidemment, je ne déclinerai pas la petite collation offerte aux donneurs (de sang) !

Pour résumer : suite aux nombreux examens et tests réussis et qui restent encore à passer, « im-patient » plein d’espoirs, va pouvoir participer aux « recherches cliniques » et bientôt peut-être, raccourcir la durée de son traitement et par la même occasion, celle des autres !

A ta Santé05-Palmes académiques Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques en polaire