Lynfo-135 JUSTICE SOCIALE

A la RECONQUÊTE des VRAIES VALEURS

Discours sur la Constitution d’une République Démocratique

« … Et c’est reparti ! Les vieilles rengaines du pouvoir affolé par le mouvement social des gilets jaunes, essaie d’expliquer qu’il doit faire preuve de pédagogie – avant on parlait de communication – pour faire passer ses mesures visant à consentir des sacrifices !

Quel mépris ! Les classes populaires auraient besoin d’être mieux éduquées dans les règles de l’art de la pédagogie. On s’en souvient, c’était déjà le cas lors du mouvement contre les réformes successives des retraites, contre la casse du Code du travail ou de la Sécurité Sociale, lors de la lutte des cheminots … aujourd’hui la listes des revendications va bien au delà du prix de l’essence, on peut lire : « zéro SDF : urgent … Smic à 1 300 € net … que les gros (McDO, Google, Amazon, Carrefour …) paient gros et que les petits (artisants, TPE PME) paient petit … pas de retraite en dessous de 1 200 € … etc.

La vie politique française n’est pas un long fleuve tranquille… d’élections en manifestations, notre peuple bouscule tout … Les Présidents de la République qui faisaient auparavant plusieurs mandats de 7 ans, ne peuvent faire aujourd’hui qu’un mandat de 5 ans, 3 ans, éliminés par la colère populaire et ne pouvant même pas se représenter. La politique du gouvernement n’aura pas attendu deux ans avant de se retrouver face à une colère qu’il ne veut comprendre ni prendre en compte !

Mais comment reconstruire une issue politique progressiste ? Les propositions des gilets jaunes transmises aux députés sont utiles au débat. Qu’ils soient en mouvement ou en jonction[1] avec les gilets jaunes, les partis politiques, les syndicats retrouvent leur enracinement populaire.

Toutes les forces progressistes issus de divers horizons, républicaines et écologiques, citoyens ordinaires, électeurs, militants, responsables, ne laissons pas la démocratie en danger, notre République menacée, fatiguée …

Tous ceux qui veulent résister aux politiques antisociales et antidémocratiques du système actuel, tous ceux qui veulent défendre la vie démocratique et redonner la France des régions, des métropoles, des communes à leurs habitants, les gilets jaunes, les drapeaux rouges, les blouses blanches, les cols bleus, les précaires, les chômeurs … ont intérêt de s’unir pour faire reculer le pouvoir … de l’argent !

Refusons les récents basculements dans les violences. Une société qui propose la course au « fric » et le « chacun pour soi » est un cadeau offert à l’obscurantisme.

« … Si nous voulons la République, attachez-nous au peuple, et ne faisons rien que pour lui ; la forme de son bonheur est simple, et le bonheur n’est pas plus loin des peuples qu’il n’est loin de l’homme … » Saint-Just, Discours sur la Constitution de la France, 1793

Essayons de défendre notre République, pour qu’elle assure les droits au logement, à la santé, à la culture, à l’éducation, à l’environnement, à la justice et la laïcité … Restons convaincus que non seulement tout est toujours possible, mais que tout reste à faire, à bâtir ensemble. Epris de liberté, d’égalité et de fraternité, dressons-nous contre la liquidation de toutes les conquêtes sociales et politiques !

Rejetons les politiques qui bornent leur horizon au respect du seul taux de croissance. Les finances publiques sont un moyen, et non une fin en soi

Sans passé, sans 1789, sans 1848, sans la Commune, sans 1936, sans le CNR et Les Jours heureux, sans 1968 … pas de futur. Toutes les renaissances sont des ressourcements. Ceux qui ont oublié n’ont pas d’avenir. Qui sème la misère récolte la colère !

Nous sommes un des pays d’Europe où le plus de richesse est produite. La soumission à la mondialisation libérale réduit le citoyen au consommateur. Dans ce pays comme ailleurs, il n’y aura pas de renaissance sans une réappropriation de l’histoire.

La République est fatiguée, la République est menacée, nous devons absolument la réinventer. »

« Non les fâchés fauchés ne sont pas des fachos »

A la santé de la Démocratie. Gégé

[1] « J’ai vu ce 1er décembre 2018 les images de la jonction des gilets jaunes et des gilets rouges de la CGT … C’est indéniable : les questions sociales sont clairement au cœur de toutes les mobilisations« , la jonction avec les structures syndicales est un acte fort et souhaitable si chacun respecte l’indépendance du mouvement … » …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s