Lynfo-51 On stoppe tout ?

Lymphe envahissante enfin chassée par la chimio

Lymphe envahissante enfin chassée par la chimio ?

Sans risque pour la santé !

Jeudi 8 aout 2013, s’est terminé mon 2ème cycle de 2 cures TEP, il ne reste plus qu’à passer mon Pet-scan le 26 août pour confirmer celui du 11 juillet au résultat déjà encourageant. Maintenant je ne ressens plus l’intrusion du ganglion malin dans ma joue droite et mon état général est plutôt bon au regard des litres de bons produits nocifs injectés.

A sa santé !

A SA SANTE !

J’estime n’avoir pas trop mal supporté ces quatre cures et avoir suffisamment eu ma dose de solutions chimiques pour empoisonner le Lymphome avec 2 poches de chimio chaque fois précédées de 4 poches de prémédication pour atténuer les quelques effets secondaires et faire passer les pilules anti-nausées …

... EN FORME !

… EN FORME !

 Mais cela est du passé ! Après avoir pris conseils auprès des hématologues de chez Léon et si mes scans montrent que je suis en rémission, j’ai le projet d’arrêter la chimio ! Car mis à part quelques journées après de chaque injection ou je ne suis pas trop en forme, les autres jours je me sens mieux, même si chaque action physique me demande de gros efforts et donc une impossibilité d’effectuer tout ce que je voudrais.

Franchement, j’ai hâte de retrouver une vie normale qui me manque considérablement, car j’aime ma famille, mes amis et mes activités extra-professionnelles que j’ai dû un peu délaisser, sans aussi compter quelques dépenses supplémentaires qu’entrainent inévitablement chaque cure … Mais mon argument majeur reste que si j’avais eu la chance d’être mieux randomiser(*), j’aurais été exempté des 2 dernières cures et donc dans la même situation que je serais aujourd’hui en stoppant la chimio.

Voilà ! C’est donc sans vraiment trop de risque que j’envisage d’arrêter après 4 cures (tous les 21 jours) au lieu des six tirées pour mon groupe. La décision sera prise ensemble avec Maryse en concertation avec le milieu médical bien entendu !

avec la randomisation !

AVEC LA RANDOMISATION* !

* NB : En fait, pour Gégé, être randomisé, c’est avoir eu la malchance de n’être pas dans le groupe effectuant le cycle de 4 cures au lieu des 6 cures habituelles. En effet, la participation du patient à l’un ou l’autre groupe d’un essai thérapeutique comparatif se fait par tirage au sort, c’est ce que l’on appelle la randomisation. Celle-ci ne se fait pas par le médecin traitant afin de garantir son objectivité. Le tirage au sort a pour but de garantir une comparaison scientifique acceptable entre deux méthodes de traitement et permettre statistiquement de déterminer ou pas, la supériorité d’une méthode thérapeutique par rapport à une autre.

Dans un essai ouvert, malade et médecins connaissent la nature des médicaments utilisés, c’est souvent le cas en hématologie.

Dans un essai en double aveugle, ni le médecin ni le malade ne connaissent le médicament utilisé afin d’éviter toute subjectivité de la part de l’un et de l’autre.

51 7-Shadock_C'est_tout

Publicités

Une réflexion sur “Lynfo-51 On stoppe tout ?

  1. Nous te souhaitons tous que le 26 août soit porteur de bonnes nouvelles. Tu as le moral, ça c’est au moins 60% de guérison assurée. Bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s